Addiction à la voyance

QU’EST-CE QUE L’ADDICTION À LA VOYANCE ?

 

L’addiction à la voyance se caractérise par la dépendance aux arts divinatoires. Est dépendante à la voyance toute personne ne pouvant s’empêcher d’utiliser des services de voyance de manière compulsive.

L’addiction à la voyance touche généralement des personnes en proie à des problèmes personnels, dont le moral est en berne. Ne supportant pas l’incertitude et les frustrations de l’existence, ces personnes ont besoin d’être sans cesse rassurées pour pallier la peur de l’imprévisible. Consulter un voyant devient alors une nécessité et le seul moyen de trouver des solutions face aux aléas et questionnements de la vie. Les personnes souffrant de dépendance à la voyance prennent alors l’habitude de contacter un médium dès qu’elles sont en proie au doute ou à des interrogations. Ainsi, elles se retrouvent dans l’incapacité de prendre des décisions par elles-mêmes et consultent excessivement, dans le but de se confier, d’obtenir des réponses et de pouvoir faire des choix. Ce besoin de consulter reflète bien souvent un manque de confiance en soi. Les personnes victimes de dépendance à la voyance préfèrent s’appuyer sur les prédictions de voyance plutôt que de s’accorder le droit de prendre des responsabilités.

L’addiction à la voyance fait partie de ce qu’on appelle les “addictions comportementales” (jeux, sexe, chirurgie esthétique, dépendance affective…) et doit être prise très au sérieux car elle engendre de grands bouleversements dans la vie de ceux qui en souffrent.

 

NOTRE LUTTE CONTRE L’ADDICTION À LA VOYANCE

 

Notre cabinet, dans un souci d’éthique et de bienveillance, tient à informer les consultants des dangers et dérives de la voyance et à aider toute personne victime d’addiction. Voici comment :

1. Nos voyants ont pour mission d’alerter toute personne susceptible de souffrir de dépendance à la voyance des dangers de cette addiction.

2. Nos voyants ont signé un code de déontologie les incitant à signaler toute apparition d’une dépendance à la voyance chez leurs consultants.

3. Nos voyants s’engagent à expliquer à leurs consultant que guider n’est pas imposer et que le futur n’est pas immuable. Seul le consultant lui-même dirige sa vie à travers ses choix et son libre-arbitre.

4. Nos voyants se réservent le droit de refuser une consultation à toute personne souffrant d’addiction et s’engagent à l’orienter vers un thérapeute.

5. Notre service à la clientèle est à l’écoute de toute personne victime d’addiction à la voyance et souhaitant trouver des pistes de solution.

 

ETES-VOUS DÉPENDANT/ADDICT À LA VOYANCE ?

 

Vous pensez être victime d’addiction à la voyance ? Si vous vous retrouvez dans la plupart des affirmations suivantes, vous pourriez en effet souffrir de dépendance :

– Votre consommation de consultation est en constante augmentation : vous consultez plus souvent, plus longtemps.

– Vous êtes dans l’incapacité de gérer votre consommation de consultations qui devient compulsive

– Vos efforts pour contrôler votre consommation se sont avérés infructueux.

– Vous vous cachez pour consulter un voyant car votre entourage vous a mis en garde contre votre comportement compulsif

– Vous revenez sans cesse à la voyance dès que vous avez des décisions à prendre, des choix à faire, des actions à entreprendre ou des questions en suspens.

– La voyance prend de plus en plus de place dans votre vie, au détriment des autres activités sociales, culturelles ou de loisirs.

– Vous avez conscience de votre dépendance mais ne pouvez vous empêcher de consulter malgré tout.

 

ADDICTION À LA VOYANCE : COMMENT S’EN SORTIR ?

1. Plutôt que d’essayer de tout anticiper et tout contrôler, apprenez à lâcher prise.

Certains évènements ne dépendent pas uniquement de vous. Vivez l’instant présent et tentez de prendre vos distances avec la voyance pour jouir de la vie, tout simplement.

2. Tentez de déceler pourquoi l’avenir est devenu une telle obsession.

Que redoutez-vous ? De quoi avez-vous réellement besoin pour être serein ? Quelle est votre quête personnelle ? Peut-être avez-vous simplement besoin de comprendre qui vous êtes et de résoudre certains conflits intérieurs.

3. Apprenez à prendre des décisions par vous-même.

En vous basant uniquement sur les prédictions de voyance, vous vous interdisez d’exercer votre libre-arbitre et vous devenez spectateur de votre existence. Les choix que vous prenez conditionnent votre avenir. Vous seul devez être maître de votre destin. Faites-vous confiance !

4. Faites-vous aider.

Un psychothérapeute devrait être en mesure de vous aider et sera beaucoup plus efficace qu’un voyant. N’ayez pas peur d’être jugé ou rejeté et cessez de culpabiliser. Les thérapies comportementales s’avèrent très efficaces pour se sevrer et se reconstruire. Faites-vous accompagner.